En quoi ce projet est-il singulier et créatif ?

Par ce projet « Agora-Rabière » une dynamique est créée afin de mettre en valeur le quartier de la Rabière. Cette initiative permettra d’accroître la communication faite autour u quartier de la Rabière et pourra permettre d’impulser une attractivité nouvelle pour le territoire.

Nombre d’acteurs jocondiens partagent aujourd’hui ce souci d’élargir les biens communs. Au fil des années et des projets, ils nous aient apparu utiles de partager et de faire partager la richesse du territoire.

C’est autour de ces questions de libertés d’usages élargies qui respectent le droit de chaque auteur, de la production partagée et de l’écriture collaborative que sont accompagnés les acteurs locaux pour construire ensemble un savoir commun du quartier de la Rabière de Joué lès Tours.

Quelle est la plus-value sociale du projet ?

Ce projet appelle une diversité d’acteurs locaux et d’habitants à s’impliquer dans la production de contenus mis en biens communs :

Différents services de la ville et association de Joué lès Tours ou toute personne qui possède des connaissances intéressantes à partager sont invitées à se lancer dans ce grand projet collaboratif.

Un premier contact avec certaines des structures a permis de mesurer l’intérêt pour ce projet.

Certains sont d’ores et déjà partants pour mettre en partage leurs actions…

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ?

Après la ville de Monmouth au Pays de Galles, et le wiki Brest, l’association Résoudre souhaite elle aussi partager la richesse du territoire de quartier de la Rabière

Le souhait, comme chaque projet animé sur par l’Association Résoudre autour des usages de

l’Internet et du multimédia, serait que cette expérience puisse être reproductible ailleurs, s’inscrivant dans le partage d’expériences.

Un groupe de contributeurs locaux a été créé au démarrage du projet. Ce réseau une fois qu’il sera largement constitué et qu’il aura des habitudes de fonctionnement pourra être identifié pour être porte parole au sein de … afin de déployer cette initiative.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ?

La commune de Joué lès Tours est constituée de territoires dont la diversité, tant dans leurs fonctions dominantes que dans leur dynamique propre, est une véritable richesse.

Aujourd’hui, il nous semble important de pouvoir partager avec les habitants de ces différents quartiers et participer à la construction de projets qui leurs sont directement destinés ou dont ils sont eux-mêmes à l’initiative.

Le projet d’agora numérique que nous proposons, répondrait en partie à ces problématiques puisqu’il s’agit d’un outil novateur et vecteur de lien social. Son objet est d’apporter aux habitants via internet une information qui les concerne directement et de renforcer leur participation en leur permettant d’intervenir dans le contenu de l’agora.

Par la même occasion, nous pensons que l’agora numérique serait un élément adapté pour démocratiser l’outil numérique auprès de certains publics (nouveaux arrivants, personnes âgées…) et faire en sorte qu’ils ne se trouvent pas isolés face à certaines situations.

Le développement d’un tel projet est un processus au long cours. C’est pourquoi nous pensons le construire au fur et à mesure, à partir des différents quartiers qui composent la ville de Joué lès Tours, en commençant par le quartier de la Rabière.

Le quartier de la Rabière est un concentré, à l’échelle de la ville, de formes d’engagement variées, notamment au niveau associatif. Ce territoire, où réside plus d’un quart de la population jocondienne, est porteur d’enjeux forts sur les questions d’intégration, de développement du lien social et du mieux vivre ensemble.

La mise en œuvre de ce projet sera le résultat d’un véritable travail de co-construction avec les partenaires et les habitants.

Quel est le modèle économique de ce projet ?

« Agora Rabière » est un projet en lien avec le projet du Centre Social de Territoire de la Rabière. Il rentre dans le cadre des financements au titre des contrats de ville.

C’est aussi une initiative qui relie acteurs privées, associatifs, habitants et contributeurs sur des outils collaboratifs libres et gratuits.